Rêve éveillé

Publié le par BRAIDA

Dans la lueur du soir
Glauque et pâle 
Des bars
Barcelone
S'étale
Immense
Tentaculaire
Ivre de vie et de vent
Venir
Vers elle
Oublier
Les chants rebelles, irréels, 
Rester 
Méler l'âme 
Au comptoir des marins catalans hurlant des mots d'amour 
Des mojitos glacés aux lèvres jusqu'au levant.

Publié dans ECRITS LIBRES

Commenter cet article