Ouvrir la fenêtre

Publié le par BRAIDA

Hommage à Jacques PREVERT, à son écriture surréaliste apparemment simpliste, enfantine, presque anodine mais oh combien vraie et forte.

Pour ouvrir la fenêtre
Nul besoin de forcer toutes les portes
De la bulle
De la sphère
Du monde parallele
Du passé
Des antériorités

Pour ouvrir la fenêtre
Nulle nécessité de questionner
D'interroger
D'espionner

Gagner la confiance
Rester sincère, calme, hoonête
La gentille prime
Le respect

Pour ouvrir la fenêtre
De sa vie
Il faut gagner son nid
Petit à petit
Pas à pas
Jour après jour

Ce n'est ni un tunnel à creuser, ni un passage à créer
Le bulldozer 
N'est pas de mise

Ce n'est pas moi qui ouvre
C'est lui qui offre les vitres ouvertes

Le temps fera son oeuvre
Aucune étape ne peut se substiteur à une autre
Le temps fera son oeuvre
Le précipiter ramènera l'hiver, l'obscurité, le sombre, les doutes.

Les premiers rayons 
Sur les fleurs enneigées, 
Les bulbes éclos
Il faut laisser germer.

10 février 2008

Publié dans ECRITS LIBRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article