Demi-tour

Publié le par Océane

Délectable

Voies aporiques et délétères

D'où ne jaillissent pas les termes adéquats.

A vivre dans l'illusion du miroir reflété, le vrai faux devient voie embourbée, impasse, ruelle bouchée par la glaise.




Le "trop" naît du faux -nécessaire à la survie- pièce du puzzle inadaptée, étroite et déformée.

"Vivre et ne laisser présager de rien" avait écrit la Voie poétique d'autrefois

"Agir en primitif et penser en stratège" annonçait René Char

Vivre en femme sans peur et sans songe,

Sans animalité, ni propos mensongers

Vivre

Simplement vivre

Publié dans Ame sombre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lucie 17/10/2010 12:39


La vie est le miroir de l'après vie, ce qui est en haut, est le reflet de ce qui est en bas, mais il y a la beauté de Dieu sur terre, hélas, pas toujours conforme à ce qu'il voudrait et c'est à
nous de voir si nous devons faire de notre vie un puzzle, mais je pense que c'est nous les créateurs de notre vie, car le positif engendre le positif dans notre vie et autour de nous... Il y a
beaucoup à dire là -dessus, et sur l'immortalité de l'âme, sur ces êtres qui nous ont quittés et qui sont bien vivants de l'autre côté du voile! vos écrits m'ont guidé pour vous dire cela et j'aime
énormément votre façon de vous exprimé! Félicitations, et je vais revenir. Bonne journée Mireille et courage!


Océane 17/10/2010 15:30



Merci d'être allée à la rencontre de ce texte ; je l'ai écrit dans un moment de décision à prendre et de changement de vie



LUCQUIAUD 28/09/2009 01:08


Un retour sur soi,
En évitant les flaques,
Ce miroir d'en dessous,
Où se mire notre ciel,
Sans dessus dessous...
Vivre sans la boue,
Vivre sans le flou,
Sans faire la moue,
Sans être mou,
Vivre debout !...

Farfadet


Océane 05/11/2009 18:24



Magnifique commentaire, et oh combien je suis d'accord. Merci pour ce très bel échange