Avant départ

Publié le par Océane

Avant les départs

il y a les temps de Solitudes infinies

les soirs d'étoiles où l'on espère que quelqu'un nous guette ou nous guide

Sur les pas de Celui ou Celle qui changera tout

 

Une anecote

Un essai

Un mot de 3 lignes dans une bouteille à la mer

vers un pull vert mouton et des yeux qui ne trichent pas

 

Des réponses

Appels ? Peu

Puis très osés : je suis presque "choqued" que ça se passe ainsi ; ça cesse vite

 

Appels plus fréquents

RV dans la cour rose annulation de vacances, projets bouleversés

 

COUP DE FOUDRE

 

J'ai prié un Dieu auquel je ne crois plus depuis longtemps pour qu'il me trouve jolie

J'ai freiné mes pas dans les escaliers

J'ignorais qu'il abhorrait les talons nus sinon j'aurais mis d'autres chaussures

J'ai cachés mes bas tant que j'ai pu

 

J'ai décroché le téléphone pour créer la bulle pendant 4 jours

4 jours à avoir la peau explosée

 

Je t'aime toujours autant malgré mes maladresses. 

Je t'aime comme le jour du jean 501, du ventilateur, de notre musique, de 1881

de la première pluie sous le coupe vent bleu, de la sortie après 3H de sommeil

 

Je t'aime et renonce à lui comme à tous car il n'y en a qu'un ; ma boite reste ouverte, les autres aussi ; même code.

 

Grand-Colon-12-octobre-251.jpg

 

 

Publié dans ECRITS LIBRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article