Peindre la vie à une âme endormie

Publié le par Océane

Elle est née, douce, gentille, tendre, menue, toute petite, magnifique.

Elle ne disait pas un mot, n'a pas prononcé un son et n'a jamais pu ouvrir les yeux

Et presque un mois après sa venue dans notre monde et sa délivrance de non souffrance j'ai voulu lui compter aces des mots ce qu'elle n'aurait pu et ne peut voir

L'oeuvre de Estelle Goutorbe a conforté mon ressenti

On ne voit pas qu'avec les yeux

"Je ne me suis jamais arrêtée de peindre en pensée ; j'ai butiné partout, associé des collages, des images, des bouts de réels et de rêves, des reflets de lumière, des couleurs"

Paris.jpg

Sur le chemin clair-obscur menant au lac je cherchais à décrire pour des aveugles l'or, le rouge et le bleu

L'or disais-je c'est quand tu entends la voix de quelqu'un qui te fait du bien, te calme, t'apaise, et que ton coeur bat bien sans que tu ne souaites l'arrêt ou le départ ou la moindre modification à cette situation

 

Raoul-Dufy-Interior-with-Open-Window-207087.jpg

Le rouge... c'est plus fort, plus intense, le coeur s'accélère on ne souhaite pas le garder trop longtemps à ce rythme

Le bleu est son contraire, il apaise, ralentit les battements, est proche du moment du sommeil

Je n'ai pas eu le temps d'évoquer le blanc entre or et chaleur

Le noir du repos, des Pléiades, de la voûte

J'ai exclus le vert ; nuances trop dures à mettre en mot

chercher l'Essentiel

 

la-lumire-en-bandoulire-jean-michel-rezelman-peint-copie-1.jpg                           puzzle-michle-wilson-puzzle-d-art-en-bois-pour-adultes-80-p.jpg

Publié dans ECRITS LIBRES

Commenter cet article

lucie 31/10/2010 18:50


Comme c'est beau! Je n'arrive pas à exprimer mes sentiments tellement ils sont fort devant ce que je lis...