Sérénitude

Publié le par Océane

L'heure du sable est arrivée mais non pas telle qu'elle le devait

L'explosion intérieure fut fatale

La terreur des autres aussi ; ils ne pouvaient m'aider, encore moins me sauver

L'heure du sable est revenue, plage connue, rassurante

Le Petit Prince fut, est et sera partout ; à mille milles de toutes Terres habitées, entre feu et Mer

Entre désert et Désert entre intérieur et monde des vivants

Le calme revient ; "jamais peur"

Il est le seul à panser les plaies, guérir les blessures et rendre la Vie

Merci

Toi tu sauras qui tu es

 

 

Publié dans ECRITS LIBRES

Commenter cet article