Voies invisibles non dissolues

Publié le par Océane

Entre deux temps

Deux époques

Deux bouts de vie que tout semble dissocier, séparer, trancher presque à la lame d'un hachoir aiguisé pour faire mal

Entre deux périodes séparées par des doutes, des décisions, des rencontres fondatrices, des socles,

Au milieu du fatras mental, des études pleines d'auteurs, de mots constructeurs, perides ou redoutables de génie

Char, Camus, Prévert, Saint-Exupéry, Sartre, entre Duffy et Matisse

Entre ces mondes fossilisés par le temps, enfouis des années à être accultés

Existent des voies invisibles qui conservent les traces du passé fondateur

Non d'une Humanité mais de la notre

 

Temps endormi plus que "mort"

En mode "pause", arrêt sur image

 

Temps enfoui

 

La carapace s'est batie, les familles ont grandi mais la mémoire est sans oubli

 

Des années ...

 

Des centaines de mois... sans explication ... sans comprendre ... sans savoir

 

Et puis un jour

 

Un mot

 

Une enfractuosité se présente et donne naissance à un déluge de mots et d'eau sur une plaine trop asséchée

La mer revient, la plage renaît, les odeurs se nomment : tabac, huile solaire.

 

La vie reprend un cours à peine différent ; la cicatrice se ferme.

 

Tout n'est pas écrit dans nos lignes de mains mais bien plus haut dans des tracés qui nous dépassent

 

Mais nos vies ne doivent pas dé- truire, faire... N'est accompli que ce qui doit l'etre

 

 

Octobre-2010-068.jpg

 

Publié dans ECRITS LIBRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maria Maddalena Ivaldi 18/10/2010 23:40


Vraiment superbe !
Les poètes maudits, les époques planent et les doutes restent..
Amicalement


Océane 19/10/2010 13:39



merci