Top articles

  • Douceur sable entre deux Barcelone

    14 décembre 2007 ( #ECRITS LIBRES )

    "Vivre et ne laisser présager de rien" Evidence sur le chemin poussiéreux et blanc du désert. Aucune chamelier (En réalité c'était une campagne verte de printemps mais la haine et l'abhorration des insectes empêche de considérer cet état de fait comme...

  • Aphorisme

    14 décembre 2007 ( #ECRITS LIBRES )

    Aphrodisiaque objet quand tu nous tiens ! Lache la main de cette perle rare. Tu crois agir en vain et penser en stratège. Ignoble que tu es ! Tu te trompes. Ton nom est gravé sur la mémoire des tombes. Tu parais outre -mer et ressurgit en songe. Mille...

  • Confiance

    14 décembre 2007 ( #ECRITS LIBRES )

    Réalité obligatoire ne serait-ce que pour les lieux, les mots tabous, les informations diaphanes, diffuses, voilées, opaques, ne serait ce que pour la fonction du code, celle du "Hallo", du convenu. Réalité, éphémèrement, sporadiquement prononcée à la...

  • Aux Adrets

    14 décembre 2007 ( #ECRITS LIBRES )

    21 avril 2005 Saveurs printanières d'oignons sauvages Liège des chênes Coccinelles et citron(s) papillons Le son ferrailleux et rocailleux d'une tronçonneuse Pas un vrai silence mais presque celui du vent, des lointains moteurs d'avion des voix éparses...

  • La poésie d'avant-guerre

    17 décembre 2007 ( #Histoire de la poésie et des arts... )

    Avant 1914, Paul Valéry est encore silencieux et commence à rédiger La Jeune Parque. Paul Claudel et Charles Péguy sont absents, "en croisade" ! Ce sont des poètes belges qui se trouvent sur le devant de la scène : Emile VERHAEREN et Maurice MAETERLINCK....

  • Verlaine : peintre ou poète ?

    18 décembre 2007 ( #L'AVENEMENT DU GENRE...19° )

    Face à Baudelaire, Verlaine semble "fade", en " demi-teinte " : là réside tout son génie, toute sa personnalité. Il est le maître de la sourdine, du "petit", de l'ombre et de l'attente. Il exprime un certain quiétisme, ne veut pas "provoquer" l'extérieur....

  • Baudelaire ou le génie du 19°

    18 décembre 2007 ( #BAUDELAIRE ou la MODERNITE )

    "L'ivresse de l'Art est plus apte que tout autre à voiler les terreurs du gouffre". Baudelaire, grand admirateur d'Edgar POE cherchera toujours à atteindre cet univers fantastique et sombre, dominé par la présence des eaux. Monde de mystère et de peur....

  • Le Maître à penser : Paul VALERY

    18 décembre 2007 ( #L'AVENEMENT DU GENRE...19° )

    De père corse et de mère italienne, Paul Valéry est né à Sète en 1871. C'est à Montpellier au cours de ses études que Verlaine et surtout Mallarmé lui sont révélés. Il se lie d'amitié avec ce dernier. En 1892 sa vocation est née : être poète et réfléchir...

  • Paul Valéry et ... Narcisse

    18 décembre 2007 ( #L'AVENEMENT DU GENRE...19° )

    Fragments du Narcisse Dans ses Métamorphoses (III,6) Ovide avait traité la légende de Narcisse, le bel adolescent qui s'éprend de son image reflétée par les eaux et se détourne de tout autre amour jusqu'à se perdre... et à en mourir. Ce sujet a hanté...

  • Dada Tzara

    18 décembre 2007 ( #Du surréalisme à l'engagement... )

    Dès 1918 va s'affirmer un mouvement qui se propose une révolte pure et simple, totale du langage et de la vie de l'esprit ; mais c'est l'irruption instantanée de la violence qui est suggéré dans le non "Dada". Tristan TZARA dans Le manifeste Dada écrit...

  • Secret et simplicité : Eluard ou l'amour

    21 décembre 2007 ( #Du surréalisme à l'engagement... )

    Paul ELUARD est sans doute l'un des poètes du 20° siècle les plus représentatifs du lyrisme contemporain : évocation de l'amour, de la tendresse dans une sobirété déconcertante. Vivante harmonie de clarté et de mystère, sa poésie pure et sincère réconcilie...

  • Pastiche

    12 janvier 2008 ( #Hommage à Rimbaud )

    A la gloire de Rimbaud, Lorand Gaspar et les autres, Les inconnus, les oubliés, les mal aimés, paumés, égarés Dans les rues entre chien et loup Dans l'atmosphère tiède de fin d'été Juste à l'angle d'une rue et d'un bar Musique catalane Mais regrets parisiens...

  • Et Rimbaud alors ?

    12 janvier 2008 ( #L'AVENEMENT DU GENRE...19° )

    Poète maudit, mal reconnu de son vivant ; vie chaotique entre littérature et aventure. Ses vers sont pourtant à l'aube de toute la poésie moderne contemporaine. "Et dès lors, je me suis baigné dans le Poème De la Mer, infusé d'astres, et lactescent, Dévorant...

  • Ivre vie de poésie

    13 janvier 2008 ( #Hommage à Rimbaud )

    A la mémoire des Grands, des oracles, des disjonctés, des ouvreurs de voies, de chemins in empruntés des créateurs expérimentateurs, magiciens des mots oeuvrant la nuit entre teintes tamisées et alcools à demi consommés A la mémoire des pionniers, des...

  • Visage pâle

    16 janvier 2008 ( #ECRITS LIBRES )

    "Visage pâle", indien sur les sentiers modernes erre entre altitude et terre-à terre Se baisse, recule, renonce, pour être au niveau si pauvre de la majorité pensante, aimante et décidante Son univers est bien plus haut, dans les sphères des astres lointains,...

  • A la mémoire de SENGHOR

    18 janvier 2008 ( #AU COEUR DU 20° )

    Léopold Sédar Senghor, Sénégalais de naissance, français de coeur et de culture, s'est profondément impliqué et engagé pour le respect des hommes. Il a écrit le poème ci-dessous que je dédicace à tous les amoureux de la liberté humaine et du rêve de Beauté....

  • Libres oiseaux du Monde

    19 janvier 2008 ( #ECRITS LIBRES )

    Fragile oiselet Posé sur un fil Piquant à travers un ciel sans nuages Hirondelles arctiques, sternes aux plumages blancs Lignes épurées et graciles Tu me fascines. Ivre de vie et de vent De voltiges vibrantes et aériennes Petits piou piou qui piaille...

  • Ouvrir la fenêtre

    10 février 2008 ( #ECRITS LIBRES )

    Hommage à Jacques PREVERT, à son écriture surréaliste apparemment simpliste, enfantine, presque anodine mais oh combien vraie et forte. Pour ouvrir la fenêtre Nul besoin de forcer toutes les portes De la bulle De la sphère Du monde parallele Du passé...

  • Plongée ... sous les falaises

    24 avril 2008 ( #Amusement )

    "S'il te plait dessine moi un mouton ! Hein ? Dessine moi un mouton" Saint-Exupéry ne s'est pas trompé : les moutons étaient omniprésents ; envahissants le ciel mais ce n'est pas le Petit Prince qui est apparu mais les Dieux-Volcans, les pieuvres géantes,...

  • Mort de l'araignée

    22 octobre 2008 ( #Ame sombre )

    Tombent les masques de la prison cauchemardesque image mortuaire pleine de griffes, de tentacules, de pattes agressives et horizontalement tenaces JE N'EN VEUX PLUS Cerveau brisé de monstres inregardables inaffrontables mais affrontés TUE LA, MASSACRE...

  • Informel passé

    24 octobre 2008 ( #Ame sombre )

    Membres éparses, enflammés éparpillés autour d'un cerveau bouillonnant et pur innocent, inoffensif, doux et tendre Les flammes ravivées deviendront espoir. Passer le cap Attendre des années. Transformer la haine Transe ? Eparpillées les idées fleurettes,...

  • Tout bascule

    25 octobre 2008 ( #ECRITS LIBRES )

    Chant de merle endémique Pan des Andes, pureté du son transcendant les immeubles, la ville, le murmure des voitures. Loin Grenoble, loin les murs trop étroits du lieu qui m'accueille et où je ne suis pas "chez moi". La maison, le nid, sens propre et figuré...

  • Attirance provençale

    04 janvier 2009 ( #Bonne humeur )

    Le coeur baigné de Provence Lumières des ombres sur les murs en pierres du jardin Lumières des feuilles baignées de SOLEIL entre platanes et odeurs de thym. Vent tiède qui souffle sur les nuques Bras nus La liberté de l'été envahit le terrain. Terre de...

  • Au fond du coeur

    03 février 2009 ( #Bonne humeur )

    La caisse d'un supermarché Devant moi un monsieur "âgé" Perdue dans mes pensées Je ne le vois pas. Il est là. Se retourne deux fois et me parle, gratuitement, spontanément. Il a fêté ses 90 ans le 22 janvier. Il a dix enfants, des arrières-petits enfants....

  • Trouble adolescente en sursis

    23 mars 2009 ( #Hommage à Rimbaud )

    Temps d'un regard, D'un échange non loin d'un bar. Temps d'une image volée, de visage épié Les mots viennent mal. Timidité Minutes précieuses où le Divin est là - notre parole aux portes des lèves, bouillonnante ?- Le silence égrène des pauses dans un...

<< < 1 2 3 4 5 > >>