Explosion ... sur- réaliste ou le surréalisme

Publié le par BRAIDA Mireille

En 1918 après la mort de Guillaume Apollinaire, les milieux littéraires et artistiques bouillonnent d'idées.
En peinture, c'est le triomphe du cubisme.cubisme-picasso.jpg

Apollinaire avait compris que l'art changeait et avait écrit contre toutes les règles. (Voir
Calligrammes)

RUPTURE ET REVOLTE :

Le surréalisme dépasse amplement la littérature; c'est un mouvement qui touche toutes les formes artistiques, le langage, l'architecture, la peinture, la sculpture.
On remet en cause toute la signification de l'Art.
La guerre a marqué les esprits : les répercussions sont morales et psychologiques. A quoi bon l'Art ? 
On veut bouleverser sa forme, sa matière, son sens.

DES IDEES NEUVES
:

Le surréalisme explore l'inconnu, trouve un "ailleurs". 
Certains le font en voyageant, d'autres en manipulant les mots, inventant l'écriture automatique, sans penser, sans réfléchir ; parfois s'inspirant de Freud.

Les epxériences se transforment en techniques et donnent naissance à des oeuvres qui dérangent, remuent les consciences, mettent parfois mal à l'aise ou sont considérées comme géniales.

Hirondelles végétales

Confluent des deux sourires vers
l'enfant - une roue de ma ferveur
le bagage de sang des créatures
incarnées dans les légendes physiques - vit
les cils agiles des orages se troublent
la pluie tombe sous les ciseaux du
coiffeur obscur - de grandes allures
nageant sous les arpèges disparates
dans la sève des machines l'herbe
pousse autour des yeux aigus
ici le partage de nos caresses
mordues et parties avec les flots
s'offre au jugement des heures
séparées par le méridien des chevelures
les piments des plaisirs humains.

                                            De nos oiseaux (1914-1922)



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article