Trève

Publié le par Océane

Trève printanière
Jardinière des aléas, butineuse sans souci virevoltant de bar en bar, de terrasse en terrasse
Pimpante
Trève ...
Parenthèse du temps jadis, des mots déformés par la nuit, des sentiments exacerbés par l'hiver
Trève ... et pourquoi pas "renouveau"
Re-naissance, re-commencement
Portes ouvertes vers le soleil, rires éclatants, promesses de nuits d'été, magnificence du ciel
sous nos pieds ?
Espoir...

Publié dans Hommage à Rimbaud

Commenter cet article